La colère sociale qui vient 

Le vent de la colère soufflera à la rentrée. La France médiatico-politique fait mine de l’ignorer. La multiplication des plans sociaux comme le dernier, monstrueux chez Nokia, en est l’illustration. Le blocage des salaires : aucune entreprise ne pense aller en ce sens avant longtemps et la suspension des primes pour les cadres est du même tonneau.

En lire plus

En sommes-nous ? allons-nous ?

Les métamorphoses - Le COVID-19 est la figure de la mort dans la modernité. Le monde moderne, par sa rapidité, sa virtualité, sa fluidité, tenait la mort à distance. Le confinement de deux milliards d’individus pour casser la pandémie a réactivé la peur de la mort. Ce renouveau aura des conséquences dans les psychologies collectives

En lire plus

La mélancolie française 

Les municipales sont d’abord marquées par le niveau historique de l’abstention. Le pays est en proie à une grande lassitude démocratique. Les maires, qui furent loués pour leur dévouement lors de la pandémie du Covid-19, et dont on disait qu’ils étaientles mieux élus de la République, ont été rattrapés par l’abstentionnisme de masse.

En lire plus

POUR UNE REFONDATION (ECONOMIQUE) DE LA GAUCHE

Pour paraphraser Pierre Mendès France, tout problème n’est pas économique mais le devient. Les Français ne sont pas plus mal avisés dans leurs choix et leurs analyses que les gouvernants : le fait de ne pas approuver la politique du gouvernement n’est pas signe de bêtise. Dans une société durable, c’est l’économie qui est faite pour l’Homme et non l’Homme pour l’économie.

En lire plus