Il faut punir les gilets jaunes

 CAMBADÉLIS 28 MARS

  • - Redevance télé : 

Je ne sais pas ce que cherche monsieur Darmanin ! à chaque fois qu’il se déplace, il supprime un impôt. Il fait souvent des annonces et même plus que le premier ministre voire le président de la République.

- Le retrait du RSA pour les gilets jaunes casseurs :

C’est une proposition qui n’a aucun sens si ce n’est, ajouter de la pauvreté à la pauvreté. Il y a une tendance à dire : « on vous prive des prestations car vous êtes des citoyens de seconde zone puisque vous dépendez des minima sociaux ». Le code permet de sanctionner avec une grande sévérité, pas la peine à chaque fois d’en rajouter (…). Il y a dans les minima sociaux une dimension "aide", mais il y a une autre dimension, celle de la cohésion sociale (…). Le filet social sert aussi à maintenir à flot des gens pour éviter qu’ils soient hors-système et ainsi qu'ils se radicalisent en dehors de la société et sombrent dans l’ultra-violence de masse (…).

- Les 80 Km/h et les radars :

Il faut condamner, avec la plus grande fermeté, la mise hors-jeu des radars ; c’est une démarche de casseurs mais attention à deux choses ; la hausse des accidents est, en partie, due à l'augmentation des accidents de vélos et de piétons ; et je trouve scandaleux et dangereux de dire : « il y a eu le mouvement des gilets jaunes, puis les dégradations de radars au même moment, et maintenant, il y a une augmentation de morts sur la route (…). CQVD ce sont les gilets jaunes qui sont responsables des morts (…) ».  C’est d’abord faux et, en plus, inutilement agressif dans un moment où le pays a besoin d’apaisement et de rassemblement ; c’est mettre, bêtement, de l’huile sur le feu !  

Il faut lutter contre la mortalité routière en tenant compte de tous les paramètres et non pas en cherchant des boucs émissaires.