Grand débat : les Français sceptiques

 PHOTO BLOG 15 MARS

« Christophe Castaner a commis une faute politique et Édouard Philippe aurait dû le rappeler à l’ordre. On ne peut pas, tout à la fois, dire au pays qu’il est au bord de l’abîme et passer sa soirée en boîte de nuit quand on est ministre de l’intérieur ; quand on est ministre, on met un certain nombre de choses entre parenthèses ». « En ne réagissant pas, Édouard Philippe donne l’impression de passer l’éponge ; il fallait un geste qui rappelle à l’ordre son ministre de l’intérieur. »

« Il me semble impossible de sortir du grand débat avec des réponses qui satisfassent l’ensemble des Français. Édouard Philippe vient de dire que la France n’a pas les moyens et en plus la demande est tout autant qualitative que quantitative. Le grand débat a permis d’assécher les gilets jaunes mais Emmanuel Macron a élargi l’espoir de solutions globales. Il y aura des réponses, mais elle ne pourront être à la hauteur de la demande vitale et sociale ».

« Les week-ends sont tellement chargés en manifestations que Christophe Castaner n’aura pas le temps d’aller en boîte... Les gilets jaunes veulent remobiliser pour tenir jusqu’au 15 avril. Ils savent que leur mouvement ne fait plus consensus et ils ont besoin de rester mobilisés pour espérer rebondir à cette date ».

« La gauche est dans un tel marasme politique, humain et stratégique que la méthode d’ouverture est la bonne ». 

Cliquez ici pour voir la vidéo de l'émission sur LCI